Utile et pratique

La réglementation sur le bruit

Les nuisances sonores liées à l’entretien des espaces verts occasionnent des désagréments aux riverains qui les subissent.
Pour satisfaire cette cohabitation dans de bonnes conditions, sachons respecter les horaires pour ces travaux.

Les jours ouvrables : de 8 h à 12h00 et de 14h00 à 19h30

Les samedis : de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00

Les dimanches et jours fériés : de 10h00 à 12h00.

Arrêté préfectoral de lutte contre les bruits de voisinage
Arrêté n°2018-29 du 12 avril 2018

Réglementation sur le brûlage des déchets verts

C’est la règlementation de la Préfecture du Maine-et-Loire qui s’applique sur le territoire de Terranjou.

Se fondant sur les résultats de différentes études démontrant la nocivité des particules dans l’air et en particulier celle du brûlage des déchets verts ainsi que sur les engagements du Grenelle de l’Environnement, le plan national santé environnement (PNSE 2 – 2009/2013) a programmé une action visant à renforcer le dispositif de lutte pour la qualité de l’air afin de réduire les expositions responsables de pathologies à fort impact sur la santé.
Saisie le 4 janvier 2010 par la Direction Générale de la Santé, la Direction Générale de la Prévention des Risques, la Direction Générale de l’Energie et du Climat ainsi que la Direction Générale du Travail, l’Agence Française de la sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (AFSSET) a procédé à une évaluation des risques sanitaires liés à l’exposition de la population générale et professionnelle aux feux de végétation notamment aux brûlages à l’air libre. Devenue agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), l’agence a publié les conclusions de ses travaux en mai 2012.
Au vu des résultats de cette étude, il est apparu que le brûlage de déchets verts à l’air libre est source d’émission importante de substances polluantes, qu’il nuit à la santé, peut-être à l’origine de troubles de voisinage générés par les odeurs et la fumée, et qu’il peut-être cause de propagation d’incendie. Le brûlage des déchets verts est générateur de particules porteuses de composés cancérigènes, comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), dioxines et furanes. En outre, la toxicité de substances émises peut-être accrue quand sont associés d’autres déchets comme par exemple des plastiques ou des bois traités. Le brûlage des déchets verts peut représenter jusqu’à 45% de la masse des particules dans l’air.
Pour améliorer la qualité de l’air et préserver la santé publique, un plan particules a été publié dés juillet 2010. Il vise à réduire la pollution de fond par les particules, de manière quasi-permanente, et non pas la seule prévention des pics de pollution. Ce plan comprend différentes mesures dans les secteurs : domestique (dont le brûlage des déchets verts), industriel, tertiaire, transports, agricole.

Cette recherche de réduction de la pollution atmosphérique s’est notamment traduite par la circulaire du 18 novembre 2011 relative à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts,
Arrêté n°2013-012 – brûlage des déchets végétaux
Arrête du 11 mars 2019 brulage déchets verts

C’est donc pour préserver la santé publique que le Préfet a pris cet arrêté et qu’il incite à valoriser ces déchets verts en développant des solutions alternatives telles que le compostage, la méthanisation, le paillage à l’aide de déchets organiques broyés. Ce dernier procédé présente par ailleurs l’avantage d’éviter le développement des mauvaises herbes limitant ainsi l’usage de désherbants, et de créer une rétention de l’humidité au niveau du sol.

En fait, brûler 50 kg de végétaux émet autant de poussières que 3500 km parcourus par une voiture diésel (8500 km pour une essence), 80 trajets en moyenne pour rejoindre une déchetterie située à 20 km et 4 mois et demi de chauffage d’un pavillon avec une chaudière à fuel.

 

 

Nid de frelons asiatiques – procédure

Si vous découvrez un nid de frelons asiatiques, veuillez contacter la mairie de Terranjou au 02 41 54 31 20 pour procéder à la destruction de celui-ci.

Une convention de destruction a été signée avec la Fédération Départementale de Groupement des Organismes Nuisibles. Ainsi, la commune via le FDGDON va déclencher l’intervention d’un professionnel agréé.
Cette intervention est en partie prise en charge par la commune. L’autre partie restant à la charge du particulier.

Propreté et salubrité


  

 

Solidarité avec les services d’eau et assainissement : les lingettes à la POUBELLE

Actuellement 75  % des interventions sont dues aux lingettes jetées dans les WC.

Temps et énergie gaspillés pour celles et ceux assurant la continuité de la dépollution des eaux usées indispensable à notre sécurité

Les lingettes, même biodégradables bouchent les canalisations.

Demande de stationnement et de circulation

La demande doit être effectuée auprès de la mairie déléguée du lieu des travaux. Elle doit être déposée 3 semaines avant la date prévisible des travaux.

Actualités

voir tout

Agenda

voir tout

Accessibilité